ADVERTORIAL

Enfin! Une nouvelle alimentation qui permet de retrouver la forme sans régime

Des millions de français de plus de 50 ans souffrent de problème de poids, et la situation ne s’améliore pas.

Aujourd’hui, entre les régimes Dukan, Atkins, Montignac ou même encore sans gluten ou les « cures détox », on ne s’y retrouve plus.

Heureusement, 3 médecins pensent avoir trouvé une nouvelle alimentation qui pourrait permettre de mincir naturellement.

En effet, la plupart des régimes ne sont pas très efficaces:

Des scientifiques de l’université réputée de UCLA ont prouvé que 83% des gens qui suivent un régime restrictif finissent par gagner encore plus de poids dans les années qui suivent. (1)

Encore pire: selon les dernières études, à peu près 95% des gens qui maigrissent avec un régime reprennent le poids perdu. (2)

La vision conventionnelle des choses nous dit qu’il faut forcément se priver et manger 1000 calories par jour pour retrouver la forme.

Pourtant, il s’avère non seulement inefficaces, mais même dangereux de suivre un régime restrictif selon la Haute Autorité de Santé. (34) Voici un extrait d’un de leurs rapports:

has2

Et en plus, une étude du Journal de Santé et Nutrition Publique a conclu en 2009 que « l’activité physique ne suffit pas pour mincir ». (3)

Quel est donc le meilleur moyen de retrouver la santé et le bien-être sans restriction?

Cet article est écrit par Emmanuel Fredenrich, fondateur de Nutrition Optimale, une entreprise dont la mission est d’informer les français et les françaises sur les meilleurs moyens d’améliorer leur santé.

Les vidéos de Nutrition Optimale ont été vues plus d’1 million de fois depuis le début de l’année 2016, et ont aidé de nombreuses personnes à améliorer leur santé grâce à la science.

Il est également un coach certifié en nutrition, et l’auteur d’un livre sur la nutrition qui a été un bestseller sur Amazon pendant près d’un an.

Il a aussi pu interviewer certains des plus grands experts du monde dans le domaine de la santé alternative au cours des dernières années.

Et l’équipe de recherche de Nutrition Optimale est dirigée par Fabien Delcourt, un expert en nutrition qui est passé sur France 3 et sur France Bleu.

Dans cet article, vous allez découvrir gratuitement une série d’informations qui pourront vous aider à retrouver la forme. Voici un aperçu de ce que vous allez découvrir:

  • 4 aliments soi-disant « bons pour la santé » qui pourraient causer de la fatigue, une accélération du vieillissement cellulaire, et qui risquent de vous empêcher de retrouver la forme. (5, 10, 12)

  • Une solution naturelle approuvée par 3 docteurs célèbres pour vous diriger vers l’apparence physique que vous désirez. (28, 29, 30)

  • Des techniques prouvées par des chercheurs des universités réputées d’Harvard et d’Oxford pour restaurer des niveaux élevés de vitalité et d’énergie, et pour contribuer à lutter contre les effets du temps. (18, 19)

Bien. Sans plus attendre, voici ces 4 aliments nocifs à éviter:

#1: Les aliments allégés

Le premier aliment qui pourrait vous empêcher de retrouver la forme, ce sont les aliments allégés.

Vous savez, ces yogourts 0% et céréales « light » que vous voyez partout?

Ils sont forcément bons pour la santé, non?

Eh bien pas forcément.

En fait, tous ces aliments « light » qu’on recommande depuis des décennies maintenant ont 2 grands problèmes:

  1. Ils contiennent beaucoup trop de sucre.

En effet, les fabricants de ces produits allégés sont obligés d’ajouter du sucre à leurs produits pour qu’ils soient mangeables.

Quand vous retirez la graisse d’un aliment, il perd toute sa saveur. Et les fabricants sont donc obligés d’ajouter beaucoup de sucre en plus pour que les gens continuent d’acheter ces aliments 0%. (4)

L’excès de sucre dans ces aliments augmente fortement la production d’insuline, et empêche donc votre corps de perdre du tissu adipeux. (5)

Et en plus, 2) Ils contiennent des additifs chimiques potentiellement dangereux.

Pour maintenir la texture de ces aliments allégés, les fabricants ajoutent aussi de nombreux additifs. (6)

Ces additifs peuvent paraître inoffensifs, mais en réalité, votre corps est incapable de les reconnaître.

Cela veut dire qu’ils entrent dans votre système digestif, et qu’ils risquent de s’accumuler sous forme de tissu adipeux, car votre corps ne les reconnaît pas. (7)

Réfléchissez-y: quand un bout de papier traîne sur votre table et qu’il ne vous sert à rien, que faites- vous?

Au bout d’un moment, vous finissez par le jeter à la poubelle, pas vrai?

Eh bien votre corps fait pareil: il accumule ces toxines sous forme de tissu adipeux.

Ces aliments light sont donc à éviter.

Passons au deuxième aliment à éviter:

#2: Le soja

Vous avez sans doute déjà entendu dire que le soja est bon pour la santé.

En réalité, ce n’est pas le cas.

Le soja est en fait un goitrogène, c’est à dire qu’il perturbe le fonctionnement de votre thyroïde. (8)

Votre thyroïde est le centre de gestion des hormones de votre corps.

Plus vous mangez de soja, plus votre thyroïde devient « folle », ce qui réduit fortement vos niveaux d’énergie et vous donne tout le temps faim. (10)

En perturbant vos hormones et en vous donnant faim tout le temps, le soja augmente aussi vos niveaux d’insuline, et pousse votre corps à accumuler du tissu adipeux. (11)

Eviter les produits à base de soja pourrait donc vous aider à retrouver la forme.

Cela nous mène au troisième aliment:

#3: Les huiles végétales

Vous avez sans doute déjà lu quelque part qu’il est sain de consommer régulièrement de l’huile de lin, ou de l’huile de tournesol, ou même de l’huile de soja.

Malheureusement, les huiles végétales ne sont pas aussi bonnes pour la santé qu’on le croît.

Voyez-vous, elles contiennent des niveaux élevés d’oméga-6. (12)

Les oméga-6 sont certes des acides gras essentiels importants pour votre santé. Mais il vous en faut seulement des petites quantités!

L’huile de tournesol contient par exemple près de 6,6 grammes d’oméga-6 pour seulement 10ml, soit quelques cuillères à soupe.

Au-delà d’1g d’oméga-6 par jour, votre santé pourrait pâtir! Et il suffit d’une cuillère à soupe d’huile de tournesol pour dépasser ce « plafond de sécurité ». (9)

L’excès d’oméga-6 entraîne ce qu’on appelle de l’inflammation chronique dans votre corps. (13)

Quand vous vous faites piquer par un moustique, vous avez ce qu’on appelle de l’inflammation localisée, car votre corps répare la blessure.

Un excès d’oméga-6 entraîne une inflammation généralisée — votre corps essaie constamment de se réparer sans raison.

À cause de cela, vos hormones sont complètement perturbées, et votre production d’insuline augmente, ce qui favorise l’accumulation de tissu adipeux. (14)

Evitez donc les huiles végétales si possible.

Passons à présent au quatrième aliment.

#4: Les céréales

Il s’agit des céréales, et même des céréales complètes comme le pain, les barres de céréales, et même le riz.

Voici un fait intéressant à garder en tête:

Il existe un outil dont vous avez peut-être déjà entendu parler – l’Indice Glycémique ou IG – pour mesurer l’impact d’un aliment sur votre sucre sanguin.

Plus un aliment a un IG élevé, plus il fait monter vos niveaux de sucre sanguin. (15)

Ce que peu de gens savent en revanche, c’est que plus vos niveaux de sucre sanguin montent, plus votre pancréas doit produire d’insuline pour « éliminer » tout ce glucose sanguin. (17)

…et donc plus votre corps a tendance à d’accumuler du tissu adipeux.

Le pain sans gluten a par exemple un Indice Glycérique de 90. (16)

…alors que le SUCRE DE TABLE a un Indice Glycémique…de 65! (16)

Cela veut dire que le pain sans gluten augmente la production d’insuline 138,46% plus que le sucre de table.

Vous savez bien à quel point le sucre est mauvais pour la santé pas vrai?

Eh bien et si je vous disais qu’il existe un aliment 138,46% pire? Est-ce que vous pensez qu’il faudrait le manger?

Douteux.

D’après les dernières études, il pourrait donc être bénéfique de réduire votre consommation de céréales et même de céréales complètes.

Mais maintenant, vous vous demandez sans doute…

« Que puis-je bien faire pour retrouver la forme? »

Pour être honnête, pendant longtemps, personne ne savait vraiment.

Mais heureusement, après des mois de travail, l’équipe de recherche à Nutrition Optimale, dirigée par Fabien Delcourt, expert passé sur France 3 et LTV, s’est approchée d’une solution.

Après avoir parcouru des centaines d’études scientifiques et avoir décrypté les journaux de recherche, elle a en fait découvert qu’il existe un moyen très simple de commencer à retrouver la forme.

Un moyen aujourd’hui validé par des études et articles célèbres publiés par des chercheurs des universités réputées d’Harvard et d’Oxford. (18, 19)

Ce moyen?

Une alimentation pauvre en glucides.

Les glucides, vous le savez peut-être, ce sont les aliments comme le pain, les gâteaux, les pâtes, etc.

Et il s’avère qu’il peut être utile de suivre une alimentation pauvre en glucides sur le court terme pour pouvoir retrouver la forme et mincir.

Voici pourquoi:

À chaque fois que vous consommez un glucide, il est converti en glucose et envoyé dans le sang. (17)

Et c’est à ce moment-là que votre pancréas doit produire de l’insuline pour transférer ce glucose dans vos cellules. (17)

Voyez-vous, les gens qui n’ont pas la forme qu’ils désirent souffrent presque toujours d’une désensibilisation à l’insuline. (20)

C’est à dire que votre corps produit beaucoup plus d’insuline qu’il ne le devrait normalement, ce qui favorise l’accumulation de tissu adipeux.

Tant que votre sensibilité à l’insuline est basse, chaque aliment que vous mangerez entraînera une production importante d’insuline, ce qui risque de vous empêcher de retrouver la forme (20)

Le but, c’est donc de rétablir votre sensibilité à l’insuline pour que vous puissiez « relancer » votre amincissement.

Et une alimentation pauvre en glucides est un moyen efficace d’y arriver. (21)

Voici quelques études qui ont analysé les effets d’une alimentation pauvre en glucides sur la forme physique:

Il y a beaucoup de mensonges autour de la perte de poids, et il est dur de trouver des sources crédibles de bonnes informations.

C’est pourquoi Nutrition Optimale a collecté 6 études cliniques indépendantes, qui ont mesuré les effets d’une alimentation pauvre en glucides sur le poids et la santé.

Elles ont toutes trouvé qu’une alimentation pauvre en glucides était plus efficace qu’une alimentation pauvre en graisses/calories pour la réduction du poids:

Une étude publiée en 2015 du Département de Sciences en Nutrition de l’Université d’Alabama a conclu qu’une alimentation pauvre en glucides permet d’améliorer la sensibilité à l’insuline et de perdre du poids. (22)

Les participants ayant suivi une alimentation pauvre en glucides ont perdu en moyenne 6,2 kilos sans restriction calorique et sans régime.

Une autre étude indépendante publiée dans le American College of Nutrition a conclu qu’une alimentation pauvre en glucide améliore fortement la sensibilité à l’insuline et permet de maigrir. Les participants du groupe pauvre en glucides de cette étude ont perdu en moyenne 9,7 kilos. (23)

Journal de Médecine de Nouvelle Angleterre: 132 participants, perte de poids moyenne de 5,8 kilos en 6 mois dans le groupe pauvre en glucides. (24)

Journal de Pédiatrie: 30 sujets, perte de poids moyenne de 9,9 kilos en 3 mois dans le groupe pauvre en glucides. (25)

Journal d’Endocrinologie Clinique & de Métabolisme: 53 femmes participantes, perte de poids moyenne de 8,5 kilos en 6 mois dans le groupe pauvre en glucides. (26)

Annales de la Médecine Interne: 120 participants, perte de poids moyenne de 9,4 kilos en 6 mois dans le groupe pauvre en glucides. (27)

Et voyons ce que disent des docteurs célèbres sur les alimentations pauvres en glucides:

Le docteur Mercola, qui est l’auteur du site web Mercola.com, qui a plusieurs millions de visites par mois, a un article sur son site intitulé « Pourquoi les régimes pauvres en glucides pourraient être idéaux pour la plupart des gens ». (28)

Le médecin Annika Dahlqvist a déclaré dans une interview que « si vous êtes en surpoids et/ou souffrez de diabète de type 2, vous devriez suivre une alimentation pauvre en glucides. » (29)

Le célèbre médecin Josh Axe, une figure d’autorité concernant les régimes, affirme aussi dans un article sur son site que « de nombreuses personnes ont perdu du poids avec une alimentation pauvre en glucides, même s’ils avaient déjà ‘tout essayé’ et n’avaient jamais obtenu les résultats qu’ils attendaient jusqu’à présent. » (30)

Et le Comité National de Santé Suédoise a conclu en Janvier 2008 dans un rapport que « les régimes pauvres en glucides (…) sont l’option idéale pour les patients souffrant de problèmes de poids ou de diabète de type 2. De nombreuses études ont montré un effet rapide sans aucun signe de danger. » (31, 32)

Le célèbre site LaNutrition.fr,créé par Thierry Souccar, confirme que pendant près de 150 ans, les alimentations pauvres en glucides étaient utilisées avec succès pour la perte de poids avant l’arrivée du lobby de l’industrie des régimes et de l’industrie pharmaceutique. (33)

Et voici les retours de personnes qui ont suivi une alimentation pauvre en glucides:

« Bonjour tout le monde,

J’ai 50 ans et je suis mère de 3 enfants. Je vis en Australie. Quand j’ai atteint 40 ans en 2005, j’étais une grosse fumeuse et je suis tombée gravement malade. J’avais commencé à travailler dans un EMS et je m’occupais d’un groupe de fumeurs âgés. Je me suis réveillée une nuit et je ne pouvais plus respirer — j’ai instantanément décidé d’arrêter de fumer, et c’est une décision dont je suis très fière.

Seulement à l’époque, je pesais environ 80-85 kilos. Mes niveaux de cholestérol étaient élevés, et j’ai dû commencer à prendre des statines.

Ma santé a atteint son point le plus bas en 2007. Je pesais 100 kilos, et c’est à ce moment-là que ma fille a eu un enfant. J’ai réalisé à ce moment-là que je voulais vivre assez longtemps pour pouvoir passer du temps avec mes petits enfants.

J’ai commencé à faire des recherches sur internet, et c’est là que j’ai entendu parler pour la première fois d’une alimentation pauvre en glucides.

J’ai commencé, et après seulement quelques jours j’ai arrêté de prendre certains médicaments.

C’était en Novembre 2015, et ce matin, je me suis pesée, et je confirme que cela fait quelques mois que je reste aux alentours de 69-70 kilos.

Mon mari qui souffrait de problèmes de reflux gastrique depuis des années n’a dorénavant presque plus besoin d’Oméprazole.

Pour ma part: ma peau est resplendissante et je n’ai plus besoin de produits chimiques. Mes cheveux sont en meilleure forme que jamais. Plus de problèmes digestifs et de douleurs articulaires — et j’ai arrêté de prendre mon médicament pour la thyroïde.

Je vous remercie de votre soutien et de votre passion.

Continuez ce que vous faites. »

Lonnie, Australie – https://www.dietdoctor.com/within-days-stopped-taking-metformin-januvia-levels-good

« Je voulais juste vous dire que je ne souffre plus d’hypothyroïdie depuis que je suis une alimentation pauvre en glucides.

J’ai commencé à suivre une alimentation pauvre en glucides en Août de l’an dernier, et j’ai perdu 20 kilos d’ici à la fin de l’année. Après cela, j’ai commencé à réduire ma prise de médicaments, et je n’ai désormais plus besoin de médicaments, et les résultats de mes tests ne font que s’améliorer. (J’en fais toutes les 6 semaines).

J’espère que cela peut inspirer et donner de l’espoir à d’autres personnes, car je sais qu’il y a beaucoup de gens qui souffrent d’hypothyroïdie et d’obésité.

Cordialement. »

Julia, Etats-Unis – https://www.dietdoctor.com/possible-recover-hypothyroidism

« Mes efforts pour atteindre une bonne santé ont commencé en Juin 2011. Pour pouvoir être placée sur la liste d’attente pour me faire opérer le sein, je devais perdre du poids, et passer de 100 kilos à au maximum 85 kilos. Perdre tout ce poids était une utopie pour moi. Je n’avais jamais particulièrement aimé l’activité physique, et d’autant moins quand j’y suis OBLIGEE. J’ai commencé en essayant de suivre le régime IG, et j’ai commencé à maigrir un peu. Mais après cet été, j’ai entendu parler par hasard d’une alimentation pauvre en glucides.

C’était en Automne 2011, et depuis lors ma famille et moi-même suivons une alimentation pauvre en glucides. Quand j’ai commencé, j’ai remarqué assez rapidement que je ne me mettais pas en colère aussi souvent que d’habitude. Je n’étais plus colérique! Je ne ressentais plus de douleurs chroniques ou de fatigue, et je n’en ai plus eu depuis. J’ai aussi perdu 20 kilos, ce qui n’est peut-être pas beaucoup comparé à d’autres, mais cela reste génial. Mon opération du sein s’est aussi bien passée.

(…)

Suivre une alimentation pauvre en glucides, c’est bien manger et être heureux!

Cordialement. »

Alma, Etats-Unis – https://www.dietdoctor.com/the-doctors-demand-was-crystal-clear-lose-at-least-35-pounds

« J’ai 67 ans, et cela fait 17 ans que je suis diabétique. J’ai récemment reçu une prescription pour de l’insuline, car la metformine et les glycines ne suffisaient plus pour réduire mes niveaux de HbA1c. J’ai décidé d’utiliser 50 unités de Lantis pour contrôler mon diabète, ce qui m’a inquiété car j’ai été informé que l’insuline allait me faire prendre du poids. Comme je faisais déjà 104 kilos, cela m’inquiétait beaucoup.

C’est à ce moment là que j’ai découvert l’alimentation pauvre en glucides. Pour faire court, j’ai commencé à suivre l’alimentation il y a environ 7 semaines, maintenant ma consommation de glucides en-dessous de 20 grammes par jour. Au cours des premiers jours, j’ai dû réduire ma prise d’insuline, et j’ai continuer à le faire pour les premières semaines, jusqu’à ce que je puisse arrêter la prise d’insuline après 4 semaines, continuant seulement la metformine. Après la septième semaine, j’ai pu arrêter la prise de metformine, et je n’ai plus besoin de médicaments pour le diabète, mes niveaux de glucose sanguins restent stables entre 5,2 et 6 (94-108 mg/dl). J’ai pu faire ceci par moi-même car ma femme est une infirmière certifiée, donc elle m’a suivi de près.

Je suis sur le point de voir mon médecin pour lui dire ce qui est arrivé. Je ne peux pas expliquer à quel point je suis heureux de pouvoir contrôler mes niveaux de sucre sanguin avec mon alimentation. (…)

J’aimerais aussi mentionner que j’ai perdu 7 kilos au cours de ces 7 semaines, ce qui est un bonus. Je vais continuer de suivre ce style de vie pour le reste de ma vie! Qui aurait pu imaginer qu’un changement d’alimentation aurait un tel effet. Je pensais que j’étais bien informé concernant le diabète de type 2, mais je réalise maintenant que je ne savais rien! Je suis impatient de pouvoir continuer de perdre du poids petit à petit, pour contrôler mon sucre sanguin de mieux en mieux. »

Ray Murfitt, Etats-Unis – https://www.dietdoctor.com/i-cant-explain-the-absolute-joy-i-feel

« Je suis impressionné par les résultats. (…) En suivant votre alimentation, (…) j’ai perdu plus de 4 kilos. Mes niveaux de sucre sanguin sont plus stables que jamais auparavant en seulement 2 semaines. J’ai enfin l’impression de contrôler (ma santé), et j’ai prévu de continuer de suivre une alimentation pauvre en glucides sur le long terme. C’est une telle libération pour moi. Merci, merci beaucoup.

Au passage — on me donne souvent des sandwichs au travail pour le déjeuner. Une étape simple que j’ai adoptée est de simplement vider le contenu du sandwich sur un plat et de jeter le pain. Je mange ensuite ce qui est dans le plat avec une fourchette. Un déjeuner délicieux avec beaucoup moins de glucides! »

David Fleming,
Sydney, Australie – https://www.dietdoctor.com/i-am-amazed-at-the-results

Sur la base de ces recherches, Nutrition Optimale a développé un système en 3 étapes pour retrouver la forme sans régime grâce à une alimentation pauvre en glucides:

R-O-P:

PHASE #1: Restaurer

La phase 1 de ce système, c’est ce que l’on appelle « Restaurer ».

Le but, c’est de restaurer votre sensibilité aux glucides, pour reprendre le contrôle de votre santé.

Au cours de cette phase, vous mangerez beaucoup moins de glucides que d’habitude, et il faudra faire un petit effort.

MAIS: Vous pourrez manger des quantités importantes de bonnes graisses, comme la crème fraîche ou même de chocolat noir!

Cette phase durera 2 semaines. À la fin de ces 2 semaines, vous aurez bien amélioré votre sensibilité aux glucides.

PHASE #2: Optimiser

À ce moment-là, vous pourrez réintroduire des glucides de manière stratégique:

Au cours des recherches de Nutrition Optimale, leur équipe de recherche a découvert qu’il est possible de favoriser l’amincissement en mangeant des aliments bien précis dans les bonnes combinaisons.

En suivant nos instructions, vous pourriez donc continuer de retrouver la forme tout en pouvant régulièrement manger des aliments délicieux.

Cette phase dure jusqu’à ce que vous ayez atteint votre forme idéale.

PHASE #3: Profiter

À ce moment-là, quand vous avez atteint votre poids idéal, arrive la phase 3 ou « Profiter ».

En effet, la vraie question, c’est: Comment est-ce que l’on peut vous permettre de maintenir votre nouvelle apparence sur la durée?

Encore une fois, Nutrition Optimale a développé des stratégies qui pourraient permettre de se faire plaisir à table tout en maintenant son poids idéal.

Des combinaisons d’aliments, des herbes & épices, ainsi que certaines techniques pratiques…

Ces astuces pourraient vous permettront de régulièrement manger gâteaux, pâtes et pains de manière stratégique pour maintenir votre forme.

Il faudra bien entendu faire des changements, et vous ne pourrez JAMAIS manger des pizzas et autres aliments malsains tous les jours tout en restant en forme.

Ceci n’est certainement pas une pilule miracle.

Toutefois, avec un peu d’effort, vous devriez vous habituer sans trop de difficulté à ce système ROP, qui pourrait être un moyen efficace de retrouver la forme sans restriction sur le long terme.

Et c’est sur la base de cette méthode en 3 étapes ROP qu’est basé le programme…

Fini Les Régimes

Il s’agit d’un plan complet de 77 pages, qui vous expliquera comment suivre la Méthode ROP pour vous aider à atteindre votre poids idéal.

Vous y trouverez:

  • Les explications détaillées des 3 phases de la méthode…
  • Les aliments à manger et à éviter pour vous diriger vers votre forme physique idéale…
  • Comment réduire votre consommation de glucides pour retrouver la forme sans avoir à vous priver constamment…
  • Les stratégies basées sur la science pour mincir sans restriction…
  • Et globalement, il contient une quantité importante d’informations pratiques sur la perte de poids pour pouvoir être fier(e) de votre corps en face du miroir.

En plus, Nutrition Optimale a inclus un bonus gratuit avec le programme Fini Les Régimes.

Vous allez également recevoir un plan de repas complet de 14 jours. Ce plan de repas vous dira exactement quoi manger pour la phase 1 ou « Restaurer » de la méthode.

Vous y découvrirez des repas sains et délicieux faits spécialement pour vous aider à démarrer votre nouvelle alimentation.

Il n’est pas obligatoire, et le guide pratique suffira à retrouver la forme. Mais si vous voulez faciliter votre transition, nous vous dirons exactement quoi manger pour rétablir votre sensibilité aux glucides.

Toutefois, Nutrition Optimale ne s’est pas arrêtée là. Elle a également inclus un autre bonus gratuit attaché à Fini Les Régimes.

Au cours de leurs recherches, les employés de Nutrition Optimale ont découvert une stratégie de remise en forme efficace, qui permet de rétablir plus vite sa sensibilité aux glucides pour contribuer à augmenter ses niveaux d’énergie, de bien-être, et vous aider à retrouver la forme. (35, 36)

Les dernières études montrent que c’est un moyen efficace de ré-équilibrer ses niveaux d’insuline, et de réduire l’inflammation chronique. (38, 39)

Et les études au sujet de cette technique montrent que sans même manger moins de calories, son utilisation pourrait permettre de retrouver la forme plus vite. (37)

C’est pourquoi l’équipe de Nutrition Optimale a créé un autre rapport spécial, intitulé « Le secret basé sur la science pour accélérer sa remise en forme sans restriction » – qui est inclus gratuitement avec Fini Les Régimes.

Ce rapport spécial contient une stratégie étonnante qui pourrait vous permettre de retrouver la forme plus vite et avec plus de plaisir.

« Quel est le prix de votre méthode? »

Tout d’abord, regardons ensemble le prix des alternatives:

Selon une étude réalisée par le Cabinet IMS Health, le surcoût pour l’Assurance Maladie d’un individu en surpoids ou obèse par rapport à un individu de poids normal, s’élève en moyenne à 601 € par an. (40)

Comment?

Il s’agit des coûts supplémentaires estimés à cause des effets secondaires qu’il entraîne.

Cela veut dire qu’en moyenne, le surpoids coûte 601 euros par an.

Voici d’autres alternatives:

Un coach sportif: au minimum 600 euros si on vous offre un « pack spécial ».

Un plan de repas tout fait que vous recevez chez vous: entre 1000 et 1500 euros par mois.

Mais heureusement, il existe une option bien plus abordable.

Pourtant, réfléchissez-y: Quelle serait la valeur d’une solution pour retrouver la forme? 1500€? 1000€?

Pourtant, vous n’allez pas payer 1000€.

En fait, vous n’allez pas payer 800€, 600€, ou même 400€.

Pour accéder au programme Fini Les Régimes, le prix sera seulement de 127€.

Cela fait moins de 1€41 par jour au cours des 90 prochains jours, soit moins qu’une tasse de café. (41)

La garantie Nutrition Optimale: Vous avez 2 ans pour essayer Fini Les Régimes, et vous pouvez demander un remboursement sans condition n’importe quand. Voici les détails:

Voici comment marche cette garantie:

Après avoir passé commande, lisez le manuel, regardez le plan de repas et le rapport spécial…

…et si au cours des 2 prochaines années vous n’êtes pas content de votre achat pour n’importe quelle raison, ou même sans aucune raison, envoyez simplement un court email à contact@nutrition-optimale.com et le support de Nutrition Optimale vous remboursera l’intégralité du prix d’achat sans question additionnelle.

Quel est l’intérêt d’offrir une telle garantie?

En fait, comme vous n’avez pas encore testé le programme Fini Les Régimes, Nutrition Optimale comprend bien que vous puissiez être sceptique.

C’est pourquoi le fondateur Emmanuel Fredenrich a voulu permettre au plus de monde possible d’y accéder, pour prouver qu’il croit vraiment dans le programme Fini Les Régimes.

Cliquez sur le bouton « Ajouter au panier » ci- dessous pour accéder à Fini Les Régimes:

ajouter-panier (1)

Informations supplémentaires:

Comment passer commande:

Voici comment accéder à la méthode:

Après avoir cliqué sur « étape suivante » ci-dessus, vous accèderez alors au formulaire de commande 100% sécurisé.

Nutrition Optimale utilise la technologie HTTPS pour sécuriser et protéger votre commande. La technologie HTTPS est également utilisée par amazon.com et par le gouvernement français ainsi que par toutes les grandes banques. (42)

Il vous suffira alors de compléter le formulaire de commande avec vos informations personnelles puis vos informations de paiement via la technologie d’entrée de données sécurisées, et de cliquer sur « Compléter ma commande ».

Dès la confirmation de votre commande, vous recevrez un email avec un accès instantané au Programme Fini Les Régimes, au plan de repas de 14 jours et à votre rapport spécial.

SOURCES:

1: http://newsroom.ucla.edu/releases/Dieting-Does-Not-Work-UCLA-Researchers-7832

2: http://www.extenso.org/article/dietes-populaires-les-risques-pour-la-sante-des-regimes-restrictifs/

3: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19689837

4: http://www.consoglobe.com/produits-alleges-composition-cg

5: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1490021/

6: http://www.consoglobe.com/produits-alleges-composition-cg/2

7: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25045594

8: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12060828

9: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3335257/

10: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15994748

11: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21687648

12: http://nutritiondata.self.com/foods-000141000000000000000-w.html

13: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17612056

14: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4808858/

15: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2771116/

16: http://www.lediet.fr/site_clinique_article_lediet.html?cas1=adm_dico_contenu&cas2=7&cas3=2&cas4=adm_dico_rubrique&cas5=2

17: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8604670

18: http://aje.oxfordjournals.org/content/176/suppl_7/S44.full

19: https://www.hsph.harvard.edu/nutritionsource/carbohydrates/low-carbohydrate-diets/

20: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4038351/

21: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15650564

22: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25527677

23: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24015695

24: http://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa022207

25: http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0022347602402065

26: https://academic.oup.com/jcem/article-lookup/doi/10.1210/jc.2002-021480

27: http://annals.org/aim/article/717451/low-carbohydrate-ketogenic-diet-versus-low-fat-diet-treat-obesity

28: http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2016/01/31/high-fat-low-carb-diet-benefits.aspx

29: http://foodandhealthrevolution.com/dr-annika-dahlqvist-md-the-first-lchf-pioneer/

30: https://draxe.com/low-carb-diet/

31: https://healthimpactnews.com/2013/sweden-becomes-first-western-nation-to-reject-low-fat-diet-dogma-in-favor-of-low-carb-high-fat-nutrition/

32: http://www.sbu.se/sv/Publicerat/Gul/Mat-vid-fetma-/

33: http://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-poids/les-regimes-a-la-loupe/deux-siecles-de-regimes-ceux-qui-marchent-ceux-qui-echouent.html

34: http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1102600/surpoids-et-obesite-reperer-plus-tot-et-mieux-prendre-en-charge

35: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3680567/

36: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4257368/

37: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26374764

38: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25546413

39: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4403246/

40: http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=5-milliards-cout-surpoids-obesite-assurance-maladie

41: http://www.dossierfamilial.com/consommation/economies/quel-est-le-prix-d-un-cafe-en-france-60024

42: https://en.wikipedia.org/wiki/HTTPS